Eva

J’ai commencé le JdR lorsque j’étais au collège. Je fréquentais peu de « filles » et beaucoup de « garçons ». Mes premières parties se sont, dans mes souvenirs, bien déroulées. J’étais enchanté.e de pouvoir vivre et raconter des histoires avec des gens qui sont vites devenus mes amis.

Au lycée, j’ai changé de MJ et de groupe de jeu. J’ai oublié de mentionner qu’à ce moment de ma vie, je me cachais derrière des vêtements très amples par complexe et me donnait des allures dites « masculines » par envie. Autant vous dire que très vite, à ma table j’ai entendu des propos malaisants : « De toute façon Eva c’est pas une fille, c’est une camionneuse. » « Eva elle est goudou. » « Eva c’est un bonhomme. »

Et comme je sortais avec le MJ, j’ai aussi eu le droit à des : « dD toute façon, elle couche avec le MJ, c’est pour ça. » Bref, en grandissant, j’ai réalisé que soit j’étais « la fille pas féminine » qui était sûrement une « homosexuelle refoulée », soit « la fille », donc la personne disposée au sexe, que ce soit IG ou IRL. Sur le moment, je ne comprenais pas bien la situation, mais je me souviens bien avoir été blessé.e de voir que ceux que je considérais comme mes amis avaient la même attitude que ceux qui avaient été désagréables (et parfois dangereux) envers moi.

Heureusement, j’ai aussi rencontré au fil de mes expériences de JdR et de RP des personnes merveilleuses ! Mais j’avoue toujours rester sur mes gardes malgré moi. En grandissant, j’ai découvert que je n’étais pas une femme cis. Je ressens une certaine frustration parce que je n’ose toujours pas me montrer tel.le que je suis aux autres joueurs, et j’ai l’impression de toute façon de ne pas le pouvoir dans énormément de JdR qui ne présentent que des personnages cis et une société fictive hétéronormée. Mais je reste positif.ve parce que je sais que des jeux voient le jour en prenant en compte les autres identités de genre. Avec des ami.e.s nous essayons de changer cela et de créer un JdR qui nous convient.

%d blogueurs aiment cette page :