Gwen

[Avertissement : Viol]

J’ai 19 ans.

J’ai commencé le JDR à mes 16 ans, quand j’ai déménagé pour mes études.

J’ai trouvé une association et, très timide, j’y suis allée et je me suis rapidement intégrée.

Il y avait très peu de filles, mais une en particulier avec qui je m’entendais bien vu qu’on aimait le même archétype de personnage – le barbare/guerrier bien bourrin et qui parle pas trop (il m’est arrivé de jouer tous types de persos mais ça, c’est mon préféré).

Jamais la moindre remarque sexiste ou déplacée en jeu, le bonheur.

Sauf que, il y avait ce type-là, un peu bizarre, un peu dragueur. Il faisait quelques allusions in game et même IRL mais rien de bien violent. À une convention, il a tenté des approches sur plusieurs joueuses, en faisant jouer son statut de MJ. Il m’a approchée, et au fur et à mesure, je suis allée chez lui pour une créa de perso, et il a tenté de m’approcher. J’ai refusé, mais il a parlé, parlé, menacé, embobiné, menti, manipulé. Et il m’a violée. Plusieurs fois, pendant près d’un mois. Quand je suis enfin sortie de ce calvaire grâce à un autre membre de ce club de JDR, je suis allée en parler au conseil d’administration de celui-ci, vu que ce mec tournait en plus autour d’une autre fille. Ce qu’on m’a répondu ?

« Ouais on le sait c’est la troisième fois qu’il fait ça, on prévient les nouvelles arrivantes d’habitude, on a dû oublier pour toi. »

Et ils l’ont gardé, parce que c’était un joueur sympa et un MJ prolifique. Alors même qu’il utilise le club pour trouver ses « proies ». Alors même que, je l’ai appris par la suite, il adorait décrire des scènes de viol dans ses scénarios, même avec des « gamines » de 16 ans à sa table, mon âge de l’époque donc.

Ils l’ont gardé, et tant pis pour toutes les joueuses du club.

Alors, j’ai quitté le club et déménagé.

Publicités