Eugénie

Juste pour évoquer un petit moment de décalage… Pas méchant, pas violent, mais qui m’a curieusement fait sentir que j’étais une fille à la table et que c’était pas une situation ordinaire pour tout le monde.

C’était la première fois où j’allais jouer avec des inconnus, hors de ma table hebdomadaire. Je n’y allais pas toute seule, d’ailleurs, j’y allais avec un joueur que je connais, parce que c’était un peu le grand saut, et je m’étais inscrite à une table dont je connais un peu le meneur aussi.

Dès qu’on s’installe à la table, alors que j’ai à peine dit « salut », un joueur se tourne vers moi, persuadé de me connaître. Sincèrement persuadé, je pense, ça ne sentait pas le plan drague moisi. Euh non. Mais si, je t’ai entendue dans une partie enregistrée sur le net. Euh non non, je fais pas ce genre de trucs. Mais si, sur un jeu de tel auteur. Mais NON. Mais SI. Il n’en démord pas.

Sur le coup, je me suis un peu braquée, mais ensuite j’ai compris l’équation probable : il avait entendu une joueuse en Actual play, et j’étais la seule joueuse de la table IRL… ça devait forcément être la même.

Je suis donc depuis ce jour la seule joueuse du monde, la joueuse cachée derrière toutes les joueuses. 🙂

Publicités