Anonyme

Je me rappelle d’un mass-larp où, peu de temps avant le GN, j’ai eu l’audace de demander à mon orga référent s’il serait d’accord pour ajouter une romance roleplay à mon personnage. Vu le nombre de joueurs, c’était pas ce qu’il y avait de plus compliqué à faire, et ça permettait facilement d’amener du jeu entre groupes, mais je lui ai aussi précisé que je comprenais s’il avait d’autres trucs à penser d’abord, et il a fini par gentiment m’envoyer sur les roses.

Quelle n’a pas été ma surprise lorsque j’ai appris que, après être allée me coucher le premier soir, ce même orga a non seulement déballé cette question de romance RP à tous les joueurs du groupe au coin du feu, mais également prit le temps de se moquer de moi pour avoir demandé un truc tellement « fille ».

Mauvais travail d’organisateur et sexisme, on tient un sacré combo.

Publicités